TITRE VIII - DISPOSITIONS RELATIVES AU COLUMBARIUM COLLECTIF

Article 44 :

Les concessions susceptibles d'être accordées dans le cimetière sont de deux catégories :
  1. décennales,
  2. trentenaires,

Article 45 :

Le concessionnaire est tenu d’identifier le défunt au niveau de la concession.

Article 46 :

Le nombre d’urnes pouvant être déposées n’est pas limité. Cependant les familles devront veiller à ce que le gabarit de l'urne puisse permettre son dépôt. En tout état de cause, l'administration du Cimetière ne saurait être tenue pour responsable si cette opération ne pouvait être effectuée pour ce motif.

Article 47 :

Trois catégories de columbariums sont proposées aux familles :

1. Division H :

Cases columbarium équipées d’une plaque de fermeture en granit rose, où la famille peut faire graver le nom du défunt, en sus de l’identification qui elle est obligatoire

2. Divisions E et I :

Cases columbarium équipées d’une plaque de fermeture en ciment. A charge pour les familles, si elles le souhaitent, de la remplacer par une plaque, de dimensions 41,5 cm x 41,5 cm, épaisseur 3 cm.

Cette plaque sera percée aux 4 extrémités à 2,6 cm des bords d’un trou de 1 cm de diamètre, afin de permettre le passage des vis de fixation.

3. Pyramide :

80 cases columbarium aménagées dans la pyramide.


Elles sont équipées d’une plaque de fermeture en granit « rose de la clarté » de dimensions 50 cm x 50 cm. Cette plaque est fournie par le SICOMU. La Famille peut y graver le nom du défunt.


Afin de ne pas dénaturer ce lieu de recueillement, cette plaque ne pourra en aucun cas être changée par le concessionnaire.


Les travaux de scellement ou de perçage pour la pose d’un porte-bouquet ou d’une jardinière sont interdits.

Article 48 :

Il ne sera toléré au pied de la case que la pose de fleurs naturelles le jour du dépôt de l'urne, et ce pendant huit jours. Les objets funéraires, fleurs artificielles, etc, seront enlevés et détruits.